Le cabinet dispose de plusieurs lasers, sur place en permanence, pour l'épilation de tous types de peaux, le détatouage, le traitement de la couperose, des taches brunes, des taches rouges, de l'acné inflammatoire et pour la photoréjuvénation (photorajeunissement). 

laser

Précautions à prendre avant toute séance de laser ou de Lumière Intense Pulsée :

Il ne faut pas exposer au soleil les zones à traiter (même 1 heure à la terrasse d’un café) ou alors appliquez une crème coefficient 50 toutes les 2 heures en cas d’exposition. De même, il ne faut ni UV, ni crème auto-bronzante. Attention à la réverbération au bord de l’eau ou de la neige. Cette protection solaire est à respecter 2 à 4 semaines avant et 2 à 3 semaines après une séance laser. Attention, certains médicaments sont photosensibilisants.

Il est conseillé de ne pas mettre de parfum, ni eau de toilette, ni crème, ni déodorant sur les zones à traiter avant une séance, le jour du RV. Il est prudent de ne pas mettre de fond de teint le jour de la séance, ou sinon l'enlever au plus tard dans la salle d'attente. 


De plus, pour les épilations
:
Il ne faut pas épiler dans les 3 semaines qui précèdent une séance laser. Il faut raser environ 3 jours avant, ou couper les poils aux ciseaux (lèvre supérieure). On peut raser ou couper les poils autant qu'on le souhaite entre 2 séances, mais pas dans les 2 à 4 jours qui précèdent.

Un laser alexandrite est utilisé pour l'épilation des peaux claires, phototype 1 à 3. Pour les peaux mates, métis ou noires, le laser NdYag est employé.

Le nombre de séances est variable selon la couleur de la peau et du poil, l’idéal étant une peau claire et un poil foncé : il faut alors 6 séances en moyenne (4 à 8 généralement). Les duvets fins ou blonds, et les poils blancs ne sont pas accessibles au laser, qui est plutôt attiré par la couleur foncée. Pour les peaux foncées, il faut un peu plus de séances, car les tirs doivent être moins puissants pour ne pas risquer de brûler la peau. L’intervalle entre 2 séances est d’1 à 2 mois  : 1 mois pour le visage en général, et 2 mois pour le corps. Cet intervalle s’espace progressivement au fil des séances, car les poils repoussent de moins en moins. L'efficacité est indéniable, 90 % des poils sont enlevés en 6 séances sur les machines les plus évoluées. La satisfaction du patient est généralement du même ordre, il retrouve une peau douce sans folliculite ni inflammation.

En vidéo ci-dessus : Une séance d'épilation du dos via laser Pour en savoir plus

Différences entre Laser et Lampes à Lumière Intense Pulsée
Une bonne lumière pulsée médicale haut de gamme a une efficacité d'environ 75% par rapport à un laser. Les lumières pulsées non-médicales, souvent appelés « Lampes-Flash », qu'on peut malheureusement trouver chez des esthéticiennes, ont une efficacité d'environ 50% par rapport à un laser. De plus la Loi interdit l'usage de ces machines par des non médecins, au risque d'effet secondaires à type de brûlures, et sous peine de condamnation pénale. Les machines qu'utilisent les professionnels de santé sont des appareils 100% médicaux offrant à ce titre toutes les garanties voulues et dont l'utilisation est strictement réservée aux médecins. Le matériel bon marché peu puissant, et bien sûr à l'efficacité pour le moins aléatoire, côtoit des appareils se situant réellement au niveau des meilleurs lasers pour chacune des indications et ayant d'ailleurs obtenu le label CE médical. Ainsi, en matière de traitement des dommages liés au soleil, mixant vaisseaux disgracieux, taches pigmentaires, et texture de peau vieillissante, sur le visage, le cou, le décolleté ou les mains, on peut même affirmer que quelques lampes-flash médicale font aussi bien que les lasers. Les appareils à lumière pulsée efficaces présentent certaines caractéristiques telles que le double filtrage évoqué plus haut, un pulse carré (homogène du début à la fin du tir), un générateur d'énergie possédant une réserve suffisante pour soutenir une utilisation intensive sans baisse de puissance, et une programmation informatique sophistiquée permettant d'adapter de façon optimale les réglages à chaque patient.

L'épilation des peaux foncées est plus délicate en raison du conflit existant avec la mélanine de la peau. Le laser Nd-Yag long pulse permet de traiter ces patients en toute sécurité.

 

Détatouage :

- Soit au laser (méthode recommandée) : Nouveau laser de détatouage haute performance NdYag Q-Switched Fotona Starwalker MaQX (possibilités accrues par la double technique fractionnée + NdYag Q-Switched).

- Soit méthode non-laser : TEPR (Trans-Epidermal Pigment Release) qui est une alternative.

--> Découvrir le détatouage en cliquant ici

 

Épilation des jambes au laser

Les appareils dont sont dotés le cabinet médical sont reconnus par tous les professionnels comme étant parmi les meilleurs du marché, et parmi les plus sécuritaires. Il permettent de traiter tous les types de peau, y compris les peaux mates, foncées et noires en toute sécurité.

Votre médecin vous donnera en toute objectivité, en fonction de sa "machine", tous les gages d'efficacité.

Les tarifs : pour résumer, le coût d'utilisation de la machine augmentant avec le nombre de tirs et donc de la surface à traiter, les tarifs se font presque au mètre carré !
En moyenne, il faut compter 6 séances pour une épilation définitive (> 90 %) ; quelques exemples de prix par séance, comptez environ : 
- lèvre supérieure : 45 €
- menton : 45 €
- aisselles : 80 €
- maillot classique/brésilien(échancré)/intégral : 80/100/130 €
- demi-jambes (des genoux aux chevilles) : 180 €

- tarif dégressif : 2ème zone : -20%, 3ème zone -30%, 4ème zone -40%, 5ème zone -50%.

Il ne s’agit là que de tarifs indicatifs. Tout cela sera personnalisé avec votre médecin qui vous ajustera les tarifs globalement en fonction des surfaces traitées et du temps passé.

Traitement des taches brunes = traitements pigmentaires
Le laser
C'est la mélanine qui détermine la couleur de la peau. Celle-ci est normalement homogène. Toutefois, avec l'âge et l'exposition solaire, certaines cellules vont présenter des amas excédentaires de mélanine qui vont former les lentigos solaires et lentigos séniles. Le traitement avec la lumière va cibler ces excès de mélanine selon le même processus que ci-dessus mais avec des réglages très différents.

Bonne efficacité sur 3 à 6 séances. L'effet est remarquable, souvent rapide (1 à 3 séances). On ne note pas de risque de dépigmentation ni de croûte épaisse comme avec l'utilisation de l'azote. Une pellicule foncée et fine recouvrira les taches et disparaîtra progressivement sur 1 à 2 semaines. L'éclaircissement qui en découle et le coup d'éclat sont surprenants.

Toutes les surfaces peuvent être traitées, les principales étant le visage, le décolleté et les mains. Le traitement est très confortable et ne nécessite pas d'éviction sociale.

Les tarifs varient aussi selon les surfaces, de 80 € pour quelques taches à 180 € pour un décolleté entier.


Traitements vasculaires
Couperose, vaisseaux disgracieux, angiomes, on peut en schématisant dire qu'il s'agit dans tous les cas d'une dilatation anormale des vaisseaux sanguins qui deviennent excessivement apparents. 

Pour la couperose, si elle est superficielle, parfois 1 séance suffit, si elle est plus profonde 2 à 3 séances peuvent suffire. Ce traitement est désormais remarquablement efficace et ne laisse pas de trace, à tel point qu'il a détrôné les traitements électriques.
Simple, efficace et pas cher, son prix varie selon la surface de 80 à 130 €.

Le visage et le décolleté sont les zones les plus souvent traitées avec une grande satisfaction des patients. Les lacs veineux et les taches rubis se traitent de la même façon, souvent en 1 seule séance.

Photo-rajeunissement
Le résultat à attendre : un resserrement des pores, une amélioration de la texture de la peau, un teint plus homogène, en bref un véritable « coup de jeune » donné à la peau.

Le laser possède plusieurs effets associés, un effet "nettoyant" sur les petites imperfections telles que couperose, érythrose, taches et un effet stimulant du collagène. C'est avec ce deuxième effet que l'on peut parler de photo rajeunissement ou photoréjuvénation. Cette stimulation du collagène permet à la peau de se repulper, de se redensifier. L'effet est très visible au bout de 15 jours. Ce soin rentre dans la catégorie des traitements anti-âge de prévention du vieillissement de la peau et doit être renouvelé, car c'est un traitement de fond comme les mésolifts. Les meilleurs résultats sont obtenus sur le long terme et se voient au niveau de la qualité de la peau. Idéalement, on commence par 1 séance par mois renouvelée 3 fois, puis 1 séance tous les 3 mois. Les tarifs varient entre 150 à 200 € pour le visage.

A noter que le photo-rajeunissement est à appréhender comme un concept large où différentes techniques peuvent - et l'on devrait même dire doivent - cohabiter : peelings, comblements (toxine botulique ou acide hyaluronique), mésothérapie, sont à associer aux traitements effectués avec les lasers ou la lumière pulsée afin d'optimiser les résultats. Il est conseillé d'ajouter ou d'alterner avec des mésomasques, des mésolifts ou des peelings pour une potentialisation de l'effet anti-âge.

Les contre-indications aux lumières ou au laser

Elles sont rares et liées aux précautions d'emploi :

- Les photo-dermatoses, maladies de peaux aux UV
- Les médicaments photo-sensibilisants
- Une exposition solaire UV récente de moins de 2 à 4 semaines fera repousser le traitement laser

Effets secondaires :
rares, mais le risque zéro n’existe pas ; ce risque est nettement diminué en prenant des précautions, notamment vis-à-vis de l’exposition au soleil. Néanmoins on peut observer, heureusement rarement et le plus souvent transitoire :

- Hypo ou hyperpigmentation (trouble de la coloration)
- Brûlures. Les risques sont plus importants sur les peaux bronzées ou après être resté au soleil ou aux UV. Pour les peaux noires ou les phototypes > 4, le laser NdYag du cabinet est adapté.